Retour à l'accueil du blog
1180

Baptême civil ou religieux, quelle différence ?

le 06/06/2015

Vous en avez probablement entendu parler d’une manière ou d’une autre : le baptême civil, ou baptême républicain. Dans une société qui s’ouvre progressivement à toute forme de pensée et d’opinion, un baptême sans connotation religieuse devient une possibilité. Si vous êtes curieux de connaitre la différence entre un baptême religieux et un baptême civil, vous avez frappé à la bonne porte. Nous vous expliquerons ce qu’il faut savoir !

La différence fondamentale entre un baptême religieux et civil est la suivante : il n’y a aucune connotation religieuse au baptême civil. Il est disponible pour tous, sans tenir compte de l’orientation religieuse des parents ou des parrains. Ils pourraient être athées ou pratiquants d’une autre religion. Cependant, celui-ci n’est pas tout simplement une convenance pour des paperasses sans aucune valeur symbolique. En effet, il sera demandé à la famille d’accepter et de s’ouvrir aux valeurs républicaines qui sont la raison de son existence. À l’instar du baptême religieux, le baptême civil permet également d’assigner un parrain et une marraine à un enfant sans passer par l’église. Naturellement, le baptême civil se déroule à la Mairie, qui se chargera des formalités ainsi que des procédures à entreprendre. Toutefois, il n’existe aucune obligation juridique qui impose aux mairies de pratiquer le baptême civil. Dans la situation où votre mairie ne l’adopte pas encore, vous pourrez toujours demander à la mairie d’une autre commune de le faire.

La cérémonie d’un baptême civil ne suit pas de plan préétabli. Il n’y a évidemment pas de messe ou de rites et au lieu des textes bibliques, un discours sur les valeurs républicaines est récité. Généralement, celui-ci est fait les samedis après-midi à l’intérieur de la salle des mariages. Le maire de la ville ou son adjoint se charge de diriger la cérémonie. Il discute l’origine du baptême civil, son histoire et parle également de l’enfant et de ce que le baptême signifiera pour ce dernier. Les parrains sont ensuite invités à déclarer un serment solennel et sont rappelées les responsabilités qui accompagnent leur nouveau statut. Le certificat de parrainage civil est enfin à faire signer par les parents ainsi que les parents. Un exemplaire sera gardé pour l’enfant. Il est important de noter que ce certificat ne possède pas de réelle valeur légale et n’établit aucun lien de parenté entre l’enfant et les parrains.

Historiquement, le baptême civil n’est pas une pratique relativement âgée comparée au baptême religieux. Son histoire se retrace jusqu’au 18ême siècle en France, où l’Église et l’État rentrent dans une nouvelle époque et se séparent. De nos jours, le baptême civil connait une certaine recrudescence en popularité, en alternative, ou même en complément du baptême religieux.

Ainsi, vous savez maintenant qu’attendre d’un baptême civil. Certaines valeurs du baptême religieux comme le parrainage sont retenues, mais les rites ainsi que les connotations religieuses ont été exclus. Consultez la mairie de votre ville si vous souhaitez en apprendre plus sur les procédures à entreprendre !

 

Commentaires

You must be logged in to post a comment.